Le sauvage est un vouloir-vivre

Comment retrouver le sauvage en soi ?

Bonne nouvelle : il est là, en permanence, sans que vous n’y prêtiez attention. Le sauvage est un processus auquel vous ne pouvez échapper. Il est dans le moindre battement de votre cœur ; dans la moindre respiration ; dans chaque mouvement que vous ne contrôlez pas et vous fait vivre malgré vous ; dans ces bactéries qui vous habitent et échappent à votre conscience, mais sans lesquelles vous ne survivriez pas. Le sauvage est le processus du vouloir-vivre.

Au cœur de la domestication, le sauvage réside toujours. Bien que planté à un endroit choisi pour lui, l’arbre ne se développe pas moins toujours plus haut, déployant ses branches selon son instinct vital et un schéma interne qui lui est propre. Quand bien même il est taillé, il n’en reprend pas moins sa course l’année suivante, s’obstinant jusqu’à ce qu’on lui fasse l’honneur de l’oublier. Les instincts sont bâillonnés, mais le sauvage assure la mécanique et attend son heure pour reprendre le dessus. Parfois en vain. Mais relâchez un animal élevé en captivité, et bon gré mal gré, les instincts reprennent le dessus, parce qu’il veut vivre, et que ses gènes l’y ont préparé depuis sa naissance. On appelle alors féralité l’état qui permet au processus sauvage interne d’exprimer son potentiel. On peut voir ici la métaphore des graines qui attendent dans le sol les conditions adéquates pour sortir de leur dormance.

Nous sommes ces graines en dormance, contenant en nous-mêmes les nutriments qui permettront à notre part sauvage d’éclore et de fleurir, pour jeter sur le monde un éclat nouveau.

Retrouver le sauvage en soi commence par entendre cette pulsion de vie nous murmurer : « Toc toc toc, je suis à l’étroit là-dedans, laissez-moi fendre cette coque pour explorer ce monde que je pressens si vaste, en moi et en dehors. » Une fois la graine germée, qui pourra arrêter la jeune pousse dans son double processus d’enracinement profond et d’élévation vers la lumière ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *